Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2014 1 06 /10 /octobre /2014 07:46

les Pyrénées d'est en ouest

 

Nous arrivons au B&B de Talairan à 17h. Je range mon tricycle dans le local ou le patron fait déguster ses vins. Petit tour du village et retour pour déguster  son rouge qui s'appelle "un Baiser"... non, ça ne s'invente pas !!!

boire un petit coup, c'est agréable !!!
boire un petit coup, c'est agréable !!!
boire un petit coup, c'est agréable !!!
boire un petit coup, c'est agréable !!!
boire un petit coup, c'est agréable !!!

boire un petit coup, c'est agréable !!!

1ère étape: Talairan/Tarascon sur Ariège

 

C'est parti pour la traversée des Corbières, et ça monte tout de suite!!! Mais je resterai pourtant sur le moyen ou le grand plateau toute la jounée.

 

Je passe Villerouge et son château, déjà des petits cols jusqu'à celui du Paradis, ensuite une descente tranquille jusqu'à Espéraza ou je m'arrête manger. La route est agréable, le château de Puivert domine toute la vallée, encore des petits cols jusqu'à Bélastat et je croise pas mal de vélos...

 

Par contre, sur la portion Bélastat/St Paul de Jarrat, il y a beaucoup trop de voitures, même si on me laisse assez de place...

 

À contrario, j'apprécie les 10 derniers kilométres, sur une petite route et avec un bande cyclable.

 

Arrivée dans les temps à Tarascon sur Ariège, L'hôtel est au bord de la rivière, et je prends une bière avec Joëlle avec d'aller mettre mon tricycle au garage. 

c'est parti !!!
c'est parti !!!
c'est parti !!!
c'est parti !!!
c'est parti !!!
c'est parti !!!
c'est parti !!!

c'est parti !!!

2ième étape: Tarascon sur Ariège/Saint Lary

 

Départ à 8h30... je quitte la ville pour monter directement au col de Port, alors que Joëlle prendra par le port de Lers, le col d'Agnés et de Latrape. C'est une route bien plus belle, mais il faudrai faire une vingtaine de kilomètres de plus et beaucoup plus de dénivelée...

 

Au col de Port, des vaches circulent sur la route. C'est les premières que je vois, et ce ne sera pas les seules!!! À Massat je reprends de l'eau et je prends une petite route qui doit m'amener à Oust... Je m'arrête manger au col de Séraillé et quand je repart, c'est la pluie qui m'accompagne pendant toute la descente !!!

 

Ouf, la pluie s'arrête quand je rejoint Seix... La montée au col de la Core est magnifique... merci à El Sombrero !!! Par contre, aux environ d'Ayet, il se remet à pleuvoir, et vraiment fort !!! Par chance, Joëlle m'attend à Audressein, d'une part pour m'éviter la pluie, et d'aure part pour m'éviter les 10 kilomètres de gravillons qui viennent d'être mis sur la route du Portet d'Aspet !!!

 

Je range mon tricycle dans le couloir de l'hôtel, et je vais enfin me doucher !!!

Défi réussi !!!
Défi réussi !!!
Défi réussi !!!
Défi réussi !!!
Défi réussi !!!
Défi réussi !!!
Défi réussi !!!
Défi réussi !!!

3ième étape: Saint Lary/Cadeac

 

Ouf, il ne pleut plus... alors, je pars à 8h pour grimper le Portet d'Aspet... facile car il y a peu de distance.

 

En descendant de l'autre côté, je vois la stèle érigée à la mémoire de Fabio Casarte... 

 

Remontée vers le col du Menté, c'est très beau, en pleine forêt de conifères, avec une route large et pas une voiture!!!

 

À proximité du col, je suis rejoint par un cycliste toulousain qui fait les derniers kilomètres avec moi... Je prends un cappuccino et s'est parti pour une descente d'enfer !!!

 

On passe sur les 15 km de la vallée de Luchon, et j'attaque Peyresourde avec quelques gouttes de pluie, mais rien de bien méchant. Le col est agréable... je mange un morceau... je revois les coureurs du Tour... il montaient trois fois plus vite que moi !!!

 

La descente est géniale sauf qu'à hauteur d'Avajan un gravillon se coince  dans mon étrier de frein droit... je m'arête et "bricole" l'étrier... marche avant et arrière... ce n'est pas çà, mais je roule... À Arreau, je rejoins Joëlle, il n'y a plus qu'un petit frottement contre mon disque... 

 

Deux cyclistes photografient mon tricycle... ils font la traversée des Pyrénées à l'inverse de moi !!!

 

Je rejoins l'hôtel de Cadéac pour une bonne douche et un repas sympa. 

Défi réussi !!!
Défi réussi !!!
Défi réussi !!!
Défi réussi !!!
Défi réussi !!!
Défi réussi !!!
Défi réussi !!!

4ième étape: Cadeac/Argelès Gazost

 

Le temps s'est mis au beau!!! Alors je pars à 8H30

 

Un bon coup de cul vers l'eglise, pour le début de la montée d'Ancizan et c'est parti !!! Une petite route dans les sapins, quelques voitures qui me doublent... des gens qui me prennent en photo... un chien qui me suit... puis un cycliste belge qui me rejoins en haut de la Hourquette d'Ancizan... Et alors là, un grand merci à jivago85 pour m'avoir indiqué ce col, et surtout le paysage vu du sommet... c'est réellement époustouplant, et la descente est belle à couper le souffle...

 

Joëlle me rejoins à Ste Marie de Campan dans un bistrot... je mange un peu et ç'est reparti pour la montée du Tourmalet.

 

Tranquile jusqu'à Gripp, et puis la pente s'accentue. À partir d'Artigues la route monte dans les sapins... des torrents... la route est large... à proximité de la Mongie je n'ai plus une goutte d'eau... heureusement Joëlle me remplit mes deux bidons!!!

 

Le pic du Midi domine, mais la Mongie n'a pas le look des stations alpines... Au sommet, je prends une garbure et une bière... et c'est encore une descente d'enfer vers Luz St Sauveur et Argelès Gazost !!!

 

Je trouve l'hôtel sans problème, range mon tricycle, me douche et relax !!!

Défi réussi !!!
Défi réussi !!!
Défi réussi !!!
Défi réussi !!!
Défi réussi !!!
Défi réussi !!!
Défi réussi !!!

5ième étape: Argelès Gazost/Bedous

 

Départ à l'heure habituelle je quitte rapidement la ville après un coup de cul dans les premiers kilomètres. Après, ç'est plat jusqu'à Arrens Marsous.

 

Les premières pentes sont difficiles, , mais un 2km du sommet le paysage devient, à nouveau, sublime... Je passe le Soulor et dans les 10km suivants, il n'y a pas de mots pour dire mon ressenti... Brèf... je pleure de bonheur...

 

À l'Aubisque, je rejoins Joëlle et nous mangeons une garbure. Le serveur est impayable avec ses plaisanteries !!!

 

Je redescent par Gourette, ça confirme mon opinion sur les stations des Pyrénées, et en plus la route est trop mauvaise pour que je puisse laisser aller... Même dans la vallée d'Ossau il faut mieux être prudent car la DDE à gravilloné !!!

 

Heureusement, j'atteins Bielle et les pente de Marie Blanque... pentes qui sont TRÈS fortes dans les lacets... Mais, sur le plateau du Benou, c'est à nouveau merveilleux...

 

Je suis ratrappé par un cycliste de Pau qui m'accompagne jusqu'au sommet du col, et je fait une descente sans croisser une seule voiture.

 

10km de plat et j'arrive à Bedous pour une bonne douche, des infos météos qui sont à l'avenant, et un repas tout ce qu'il y a de correct !!!!

Défi réussi !!!
Défi réussi !!!
Défi réussi !!!
Défi réussi !!!
Défi réussi !!!
Défi réussi !!!

6ième étape/ Bedous/Larrau

 

Toujours départ à l'heure habituelle et ça monte d'emblée pour le col de Hourataté... et, en plus, à 2km du sommet alors que j'ai fait le plus difficile, le conducteur d'une voiture de chantier m'imforme qu'une pelle est en travers de la route et si je ne peut pas passer, il faudra que je redescende !!!  

 

Un torrent a emporté une partie de la route mais, par bonheur, les ouvriers prennent mon tricycle et le font passer de l'autre côté !!! 

 

Je téléphone à Joëlle pour quelle prenne une autre route et décide de couper avant Arette pour ne pas me retarder davantange.

 

 La forêt d'Issaux est magnifique avec ses troncs mangés par la mousse. J'ai l'impression d'être en Irlande et je m'attends à voir des lutins ou des elfes !!!

 

Je rejoins le col de Labays sur la route de la Pierre St Martin et j'attends Joëlle à la bifurcation de St Engrace... Encore 10 km de descente d'enfer et le seul restaurant de la Haute Soule est en vue !!!

 

Je suis applaudi par les clients !!! Une bière ambrée basque, un fameux sandwich au jambon et fromage, basques et l'un et l'autre, un café... bref, c'est la détente, puisqu'à part les 3 derniers kilomètres, il ne me reste que de la descente ou du plat...

 

J'arrive a Larrau a 16h, bien avant mon heure habituelle, mais j'ai fait, quand même, près de 2000m de dénivelée pour 55 km de distance.

 

J'attends maintenant Killy qui nous rejoins sur sa moto... embrassades... très bon repas... et on parle... et on parle !!! 

Défi réussi !!!
Défi réussi !!!
Défi réussi !!!
Défi réussi !!!
Défi réussi !!!
Défi réussi !!!

7ième étape: Larrau/Ascain

 

J'ai demandé à ne pas être suivi, au moins jusqu'aux chalets d'Hiraty, par contre je retrouverai Joëlle et Killy à St Jean Pied de Port pour manger;

 

Je démare par une descente sur route mouillée... (et oui, il a plut cette nuit !!!) suivit par une remontée de plus en plus forte pour culminer dans les 5 derniers kilomètres, par des rampes de 12 à 13%... Le col d'Orgambidesca se mérite !!! 

 

Je suis ratrapé par trois cyclistes... puis encore un... avec qui je finis le col... sous les acclamations de la voiture suiveuse !!! Ce sont des hollandais qui font le même tour que moi, et sur les même nombre de jours... Nous nous reverrons à 3 reprises jusqu'à Bidarray...(la photo est floue, mais les cyclistes et leurs accompagratices étaient très sympas!!!)

 

La descente jusqu'à St Jean le Vieux est conforme à toute les descentes des jours précédents.

 

J'arrive à St Jean Pied de Port à 12h et il y a foule... Je décide de continuer et de manger à St Martin d'Arrossa... Par contre, je rejoindrai Joëlle et Killy à Ascain.

 

Et c'est parti pour 30km de descentes et de montées qui vont me faire grimper la dénivellée de 1000m !!!

 

Je bois deux Perrier au sommet du col de St Ignace, en admirant la Rhune et son train à crémaillère... J'attends Joëlle pour les 5 derniers kilomètres de descente... C'est fini ... Killy et Patricia m'applaudissent...

 

C'était le cadeau d'anniversaire de Joëlle...

Et je doit dire que c'est le plus beau des cadeaux que je n'ai  jamais eu...

Défi réussi !!!
Défi réussi !!!
Défi réussi !!!
Défi réussi !!!
Défi réussi !!!
Défi réussi !!!
Défi réussi !!!

Partager cet article

Repost 0
Published by poppy - dans Ice Vortex +
commenter cet article

commentaires

serrurier paris 24/11/2014 11:49

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.

Cordialement

organique 12/11/2014 02:41

On en veut plus avec autant d\'humour. Continuez.

DELAGE-DAMON Denise 29/09/2014 13:46

Bravo. Tu fais envie avec tes beaux voyages en vélo. Très beau moyen pour découvrir notre belle France.
Bises amicales et sportives.

Présentation

  • : cyclodingos
  • cyclodingos
  • : le tricycle couché d'un cyclo (handicapé) de Grésy sur Aix, et quelques aventures d'une équipe de copains ...
  • Contact

Mark Twain

je ne savais pas que c'était impossible ....alors, je l'ai fait !

Pages